Un mort de plus, un mort de trop! – Courrier à Marisol Touraine, ministre de la santé

Objet : Débat au Sénat sur la situation de l’hôpital

 

Madame la Ministre,

 

Suite au débat sur la situation de l’hôpital qui s’est tenu jeudi dernier au Sénat et dans lequel je suis intervenu en votre absence, j’aimerais attirer votre attention pour vous alerter sur le gouffre dans lequel se trouvent les établissements hospitaliers de Guyane.

Vous connaissez la situation, vous êtes venue l’année dernière en Guyane et avez pu observer de près les nombreux dysfonctionnements de ces hôpitaux. Vous disposez également de tous les éléments d’information permettant de prendre des mesures d’envergure qui pallieraient les nombreuses défaillances du système sanitaire et social de la Guyane. Je pense au rapport des inspecteurs de l’IGAS mais aussi à la demande de révision du coefficient géographique.

Il y a une très forte exaspération et colère au sein de la population guyanaise accentuée par les incidents tragiques des derniers mois, la mort de 5 bébés prématurés et du patient de l’EHPAD. Et aujourd’hui avec le décès au CHAR d’un homme mordu par un serpent qui n’a pu être sauvé faute d’anti venin. Il y a un sentiment de manque de respect vis-à-vis de la population voire d’indifférence des autorités.

Force est de constater que ce sentiment s’avère juste après l’intervention dans ce débat de Madame Ségolène Neuville, pour qui, visiblement la situation de la Guyane ne méritait pas qu’on s’y arrête. Visiblement insensible à un territoire dont la situation sanitaire et sociale est plus qu’alarmante, détenant de tristes records et dont les hôpitaux sont de « grands malades, agonisants ».

J’aimerais vous alerter contre ce genre d’attitude qui laisse à penser qu’il existe deux poids deux mesures, que les français d’outre-mer seraient traités différemment de ceux de l’hexagone, que des morts d’ultramarins dans les hôpitaux suite à des infections nosocomiales n’appellent aucune réaction forte des autorités compétentes !

Madame la Ministre, je vous adresse mon intervention en accompagnement de ce courrier. C’est une énième sonnette d’alarme que je tire et j’apprécierai à l’instar de tous les guyanais qu’elle soit définitivement entendue et que les guyanais puisse prétendre à une réelle égalité de soins.

En vous remerciant de l’attention que vous voudrez bien porter à ce dossier, je vous prie de recevoir, Madame la Ministre, l’assurance de ma haute considération.

 

Georges Patient

Télécharger la lettre du sénateur Georges Patient à Mme Touraine – Sénat débat hôpital

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *