Sous-équipement des laboratoires d’analyse de Guyane – Réponse à la question n°8722

Vous pouvez retrouver le texte de la question ici.

Réponse de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes :

L’arrêté du 24 janvier 2005 relatif aux conditions d’agrément des laboratoires pour la réalisation des prélèvements et des analyses du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine ne prévoit pas que l’analyse des hydrocarbures fasse partie des blocs d’analyses obligatoires. En l’état actuel de la réglementation, s’agissant de l’agrément ministériel, on ne peut donc contraindre un laboratoire, quel qu’il soit, à posséder tous les agréments pour l’ensemble des paramètres. Les laboratoires en Guyane n’étant pas agréés pour la recherche des hydrocarbures, il convient de recourir à des laboratoires situés hors du département pour la réalisation de ces analyses ce qui engendre des délais de réalisation plus longs. Il serait toutefois important, pour ceux-ci, de s’inscrire dans une démarche volontaire d’élargissement de leur portée d’agrément.

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *