Réponse de Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur, à mon courrier commun avec les élus sur l’insécurité en Guyane

Le ministre de l’intérieur a répondu à mon courrier commun avec les élus guyanais, sur les problèmes de sécurité en Guyane. Dans sa réponse, le ministre détaille les mesures prises qui seront mises en place dans les tous prochains mois et qu’il comptait annoncer lui-même au cours de sa visite en Guyane malheureusement annulée suite à l’attentat de Nice.

Il est prévu la création de 53 postes de policiers et adjoints de sécurité qui viendront s’ajouter aux 693 déjà en poste au 30 juin 2016. Ils accompagneront le détachement de l’antenne Caraïbes de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) à l’automne 2016.

Un poste d’adjoint au directeur départemental de la sécurité publique spécifiquement chargé de l’investigation sera également prochainement créé.

un renforcement des moyens matériels est prévu (véhicules, munitions et matériels d’intervention) mais également le relogement de l’hôtel de police de Cayenne. Le nouveau bâtiment sera livré en 2020 et permettra d’accueillir 590 policiers, tous services confondus. Il comportera un stand de tir moderne.

La gendarmerie profitera également de cet effort : 12 postes supplémentaires en 2016, puis 17 en 2017 pour les unités de Saint-Laurent -du-Maroni, Kourou et Macouria.

La commune de St-Laurent sera d’ailleurs placé en zone de sécurité prioritaire.

Le ministre espère pouvoir venir prochainement en Guyane afin de discuter et présenter toutes ces mesures.

 

Télécharger la Lettre réponse Cazeneuve-courrier commun insécurité Guyane

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *