Mise en place de maisons de l’État à Maripasoula et Saint Georges de l’Oyapock – Question orale sans débat n°1392S

Question adressée à M. le secrétaire d’État, auprès du Premier ministre, chargé de la réforme de l’État et de la simplification.

M. Georges Patient attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès du Premier ministre, chargé de la réforme de l’État et de la simplification sur la mise en place de maisons de l’État dans les communes de Maripasoula et de Saint-Georges de l’Oyapock. S’inscrivant dans la réforme de l’État, créées par une circulaire du Premier ministre du 15 octobre 2014, les maisons de l’État visent à assurer une meilleure présence de l’État dans les territoires ruraux, urbains ou périurbains. La mise en place de maisons de l’État dans les communes de Maripasoula et Saint-Georges de l’Oyapock s’impose du fait de leur isolement géographique des préfectures et sous-préfectures et des coûts induits par les habitants pour s’y rendre. Maripasoula, la plus grande commune de France avec ses 18 000 km² et les communes environnantes très enclavées, est à plus de deux jours en pirogue de la sous-préfecture de Saint-Laurent-du-Maroni. Le transport aérien est possible mais les prix sont prohibitifs. De même, la commune de Saint-Georges de l’Oyapock, ville frontalière avec le Brésil, est éloignée de Cayenne, chef-lieu de la Guyane. Aussi, les usagers de ces deux communes ainsi que celles environnantes sont pénalisés par cet enclavement qui ne leur permet pas d’avoir un accès facilité à toutes les administrations. Créer des maisons de l’État dans ces deux communes se justifie également par leur environnement culturel, linguistique particulièrement varié qui nécessite un recrutement adapté afin de garantir le meilleur service aux usagers. Il souhaite connaître les mesures qui peuvent être prises par le Gouvernement pour favoriser la mise en place de maisons de l’État à Maripasoula et Saint-Georges de l’Oyapock.

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *