Lettre d’information du 11 juillet 2012

Georges Patient, La lettre d'information

Le SDIS de Guyane a besoin de mesures urgentes
J’ai adressé une lettre le 27 juin dernier à Victorin LUREL, ministre des Outre-mer, afin d’attirer son attention sur la situation particulièrement critique du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de Guyane. Celui-ci est quasiment en faillite et manque de tout. Par exemple et contrairement à beaucoup d’autres, il ne dispose pas d’hélicoptère alors que la Guyane est le département le plus étendu de France. D’ailleurs je poserai une question orale au ministre de l’intérieur le 24 juillet
Pétrole de Guyane : soyons vigilants !
Je suis intervenu dès l’annonce de la suspension des permis de forage au large de la Guyane pour assurer que les intérêts de notre territoire et des guyanais soient pris en compte dans ce que je percevais comme un début de bras de fer entre les compagnies pétrolières et le gouvernement dont nous aurions été les otages. Cet épisode a permis d’obtenir des contreparties plus importantes de la part de Shell notamment d’un point de vue environnemental. Mais il convient de rester vigilant car c’est un dossier qui s’il peut être une source d’emplois dont notre population a plus que besoin et de retombées financières importantes pour nos  collectivités locales, il présente également un risque écologique majeur.
Présidence chypriote du conseil de l’UE : quelle vision pour l’Europe ?
Avec mes collègues de la commission des affaires européennes du Sénat que j’ai l’honneur de vice-présider, nous avons auditionné l’ambassadeur de Chypre au moment où ce pays prend la présidence du conseil de l’Union Européenne. Nous avons été satisfaits de constater que les priorités affichées par nos amis chypriotes rejoignent en tout point le sens de l’action du président de la République : une économie plus performante, fondée sur la croissance et une Europe plus proche de ses citoyens, plus solidaire.
Majoration des droits à construire : vers la fin d’une mesure inefficace
L’abrogation de la loi du 20 mars 2012 relative à la majoration de 30% des droits à construire a été actée ce jeudi 5 juillet en commission des affaires économiques du Sénat. J’ai déjà eu l’occasion de dire que cette mesure n’aurait en rien aidé à résoudre la crise sévère du logement que nous connaissons aujourd’hui. Une mesure réellement efficace serait de débloquer l’accès au foncier. Pour cela, je fais confiance au gouvernement qui je n’en doute pas agira rapidement.
Le gouvernement déjà à l’écoute des Outre-mer
Suite au discours de politique générale du Premier Ministre durant lequel il a réaffirmé l’intérêt que le gouvernement porte aux Outre-mer et a rappelé les priorités données à la jeunesse, l’emploi et la lutte contre la vie chère, je peux vous annoncer d’ores et déjà que Jean-Marc AYRAULT, après Victorin LUREL, rassemblera les parlementaires ultramarins pour une discussion autour de la lutte contre la vie chère, probablement avant la fin du mois de juillet.

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *