Lettre au Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, sur l’état de sinistre « sécuritaire » dont souffre la Guyane

Objet : Insécurité grandissante en Guyane

Monsieur le Premier Ministre,

Je tiens à appeler votre attention sur l’insécurité qui sévit dans le département de la Guyane. Déjà abonnée au tiercé de tête des départements les plus touchés en matière d’insécurité et de criminalité, la Guyane est confrontée depuis plusieurs mois à une très forte recrudescence d’actes de violence. Que ce soit sur terre ou sur mer, ces actes se multiplient et les victimes sont de plus en plus nombreuses.

En plus des cas les plus médiatisés, les militaires tués sur le site d’orpaillage de Dorlin, ce sont également des professionnels de la pêche et de l’orpaillage qui sont la proie de mercenaires sans foi ni loi, ce sont également des habitants résidant dans les villes comme dans les campagnes, cambriolés, séquestrés, assassinés.

Cette insécurité généralisée et permanente suscite un vif émoi et une colère grandissante dans la population qui ressent de plus en plus un fort sentiment d’abandon.

Les élus de Guyane, n’ont eu de cesse d’alerter le gouvernement sur cette situation qui n’engendre pas que des conséquences humaines. Elles sont aussi d’ordre environnemental, social, économique et frappent des secteurs clés d’activité dont le développement est entravé en raison du perpétuel pillage de leurs ressources. Je pense à l’exploitation aurifère, à la pêche, au tourisme, aux commerces, aux professions libérales…tous gangrénés par ce fléau.

La Guyane est en état de sinistre « sécuritaire » et des mesures appropriées doivent être prises. L’Etat se doit non seulement de restaurer sa souveraineté sur son territoire, sur ses eaux territoriales mais il se doit aussi de se préoccuper de l’indemnisation des victimes de ces agressions.

Monsieur le Premier Ministre, je compte sur vous pour que les habitants de Guyane retrouvent une sérénité de vie que tout citoyen de la République est en droit d’avoir.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Premier Ministre, l’assurance de ma haute considération.

Georges Patient

 

Lettre de Georges Patient à Jean-Marc Ayrault sur l’Insécurité en Guyane en pdf

1 Commentaire

  1. Caussade Rose dit :

    Cette siruation périlleuse est dénoncée par la population depuis des années et aucune mesure stratégique à long terme n’est prise par nos autorités. Populations autochtones malades des produits déversés dans les fleuves du fait de l’orpaillage, insécurité sur les territoires isolés. A quoi servent ces nouveaux axes routiers si nous ne pouvons les prendre en toute sécurité. Par contre les brésiliens hors la loi ont vu de nouveaux accès facilités à des nouveaux sites de prospection. Bref, pauvre guyane. A force de faire de mauvais choix pour ce département si riche depuis des générations, on se trouve dans cette situation détestable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *