Les dissidents reçus au palais de l’Élysée

Les dissidents ce sont ces antillais et guyanais qui pendant la seconde guerre mondiale ont fait preuve d’un immense courage en refusant la tutelle du régime de Vichy. Ils ont quitté leur terre natale pour rejoindre les Forces Françaises Libres en Afrique du nord ou à Londres. Après la libération et la victoire sur l’Allemagne nazie, ils ont été oubliés par la République. Il faudra attendre 2005 et la sortie du film « Parcours de dissidents » d’Euzhan Pacy  pour rappeler le sacrifice de ces martiniquais, guadeloupéens et guyanais. En 2009 lors d’un voyage en Martinique de Nicolas Sarkozy alors Président de la République, la République française rend enfin hommage à ces hommes et femmes trop longtemps oubliés.

A l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement de juin 1944, François Hollande, Président de la République à invité 6 dissidents à l’accompagner aux cérémonies de Normandie. Avant cela, il les a reçus hier au palais de l’Élysée pour la projection du film d’Euzhan Pacy et pour les décorer de la Légion d’Honneur. Il s’agit de Jeanne Catayée-Duton, 93 ans, la sœur de Justin, fondateur du parti socialiste guyanais et dissident également, Salinière Ségor, 94 ans, et Léopold Léon, 89 ans, de la Guadeloupe, Rémy Oliny, 92 ans, Alexandre Lepasteur, 92 ans, et Eugène Jean-Baptiste, 90 ans, de la Martinique.

Le Président de la République m’a fait l’honneur de m’inviter à cette cérémonie et ce fut pour moi un immense honneur et une grande joie que de pouvoir rencontrer ces personnes qui ont mis leur vie au service de leur pays et de leurs convictions.

Lire l’article sur le blog de fxg

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *