Communiqué de presse : Les élus optent pour l’organisation des cérémonies de commémoration des mémoires de l’esclavage et de ses abolitions, le 10 mai 2016, sur le site de la Forêt Mémoire à Chamblanc, Côte d’Or.

Réunis à Paris le 21 janvier 2016, les maires des communes de Chamblanc, en Bourgogne et de Mana en Guyane, plaident pour que la prochaine cérémonie officielle de la journée de commémoration des mémoires de l’esclavage et de ses abolitions, le 10 mai 2016, soit organisée sur le site de la Forêt Mémoire de Chamblanc en Côte d’Or.

Cette journée commémorative instaurée depuis le 10 mai 2006 par la loi Taubira, s’est tenue chaque année dans les Jardins du Luxembourg à Paris, sauf en 2015 où elle a eu lieu en Guadeloupe conjointement avec l’inauguration du Memorial ACTe, centre le plus important au monde consacré au souvenir de la traite négrière et de l’esclavage.

Plus d’une centaine d’élus, de tous bords politiques, souhaiteraient pérenniser le fait que cette cérémonie continue à se tenir sur l’un des lieux historiques liés à la mémoire de la traite, de l’esclavage, des résistances ou des abolitions.

Organiser la cérémonie sur le site de la Forêt Mémoire de Chamblanc en Côte d’Or permettra d’honorer la Mère Anne Marie Javouhey, chantre de l’antiesclavagisme. Le point d’orgue de la cérémonie sera l’édification d’un mémorial des 500 esclaves affranchis à Mana en 1838 par Anne Marie Javouhey, dix ans avant l’abolition de l’esclavage en France. Cette cérémonie marquera également le 5ème anniversaire d’une coopération mémorielle entre les Outre-mer et la France, unissant la Guyane et la Bourgogne à travers la commune de Mana et les communes de Chamblanc, Seurre et Jallanges.

L’objectif est de mettre les territoires au cœur des mémoires collectives afin de montrer leur attachement aux valeurs et principes qui fondent la République dans l’animation d’une mémoire vivante et populaire aux dimensions régionales, nationales et internationales.

 

Télécharger le communiqué en pdf

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *